Terres Puègmirol dans les Royaumes Renaissants Index du Forum
Visite d'un suzerain

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Terres Puègmirol dans les Royaumes Renaissants Index du Forum -> Pavone Canavese -> le Château
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Eddo Puègmirol
Duc de Canavese
Duc de Canavese

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2008
Messages: 195
Localisation: Palais ducal, soit d'Ivré, soit de Chambéry
Masculin

MessagePosté le: Mar 29 Déc 2009 - 20:37    Sujet du message: Visite d'un suzerain Répondre en citant

C'est alors que l'hiver tranquillement s'installe dans le duché et que les premières températures froide apparaisse dans les plaine que le convois du Duc de Canavese s'ébranle depuis l'entrée du palais. Pour tout convois c'est donc un duc et quatre soldat qui s'enfonce dans la ville pour la quitter par le sud. L'hiver donne une image tronquer de la vie et les paysage semble bien calme alors que les cinqs hommes avancent lentement sur une route que les gelé nocturne ont rendu glissante.

La route ce fait sans difficulté et le duc arrive en fin de matinée devant le château de Pavone. Le duc regarde l'édifice et sourit avant de remettre sa monture au pas afin d'approcher de la porte et de dire aux gardes.

Prévenez la dame de Pavone que son suzerain vient la rencontrer. Puis le duc démonte et s'avance dans la cour du château.
_________________
en deuil
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 29 Déc 2009 - 20:37    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Shera
Amis

Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2009
Messages: 32
Localisation: Annecy

MessagePosté le: Mar 29 Déc 2009 - 21:22    Sujet du message: Visite d'un suzerain Répondre en citant

Il fait froid. Et le trentenier planté tout en haut des tours le sait mieux que personne. Le coin est calme et ça lui convient bien. De quoi prendre pleinement ses fonctions et apprendre toujours plus en matière d'armes. Il n'a pas encore tout retenu, mais l'escrime lui devient plus fluide. Sifflotant, il regarde au loin l'étrange dessin que devient le paysage. Des ombres, des silhouettes ... il renforce sa vigilance, comme l'a demandé la Dame de Pavone à son retour du Chasteau de Chambéry. Les cinq cavaliers arrivent à bon rythme. Serait-ce le danger qu'elle redoute ? En un instant, il est en bas des tours ; il doit sa rapidité à ll'invention de l'ancienne châtelaine qui a fait installer une perche à l'abri des regards pour descendre en hâte de l'échauguette. Il ne crie pas. Il applique méticuleusement le plan appris et répété cent fois depuis le retour. Ses ordres sont clairs et fermes. Certains soldats, il les a vus, tremblent déjà. Le capitaine de la garde n'est malheureusement pas là ; le danger doit estre grand pour que Shera accepte de s'en détacher. Tout repose sur lui à présent.
Comme prévu, il relève le message, griffonne le code, attrape le gamin et l'envoie à la hâte prévenir Shera. Il se défait aussi de ses deux meilleurs soldats et les fait rejoindre le chasteau, la chambre d'Angel. Ils savent ce qu'ils ont à faire. Et le temps s'arreste avec lui. Le temps de vérifier la position de chacun, de guetter les meurtrières, d'arranger son armure et de se présenter à la grande Grille, pique en mains.

Prévenez la dame de Pavone que son suzerain vient la rencontrer.

Quel sot ! S'il avait seulement révisé ses cours d'hérauderie, il aurait reconnu les étendards et les armoiries ! Le Duc de Puegmirol ...Gringoire s'incline, bien bas, genoux à terre, les yeux au sol comme pour cacher sa honte de ne l'avoir point reconnu. Mais après tout, qu'y peut il ? Sa Dame a semé un vent de peur à son retour. Et Florentin lui a bien confié que la présence de Maria n'avait rien de rassurant.

La Bienvenue Duc. Permettez que vous accompagne auprès de vostre vassale ... Elle doit se trouver dans les écuries ...

Mieux vaut en effet qu'il passe devant avant qu'elle ne leur saute dessus avec les deux autres gardes. Quelle méprise ... Arrivé devant l'écurie, l'homme hésite. Il connaît la position de ses hommes, et imagine déjà Shera lui sauter à la gorge avec sa lame empoisonnée. Il sourit bêtement aux gardes du Duc, se racle la voix et met ses mains en porte voix pour annoncer :

Dame de Pavone ... Baissez les armes ... Vostre Suzerain est là ...

Alors, une tête sort de l'écurie, un regard noir qui fait rentrer la teste de l'homme dans ses épaules. Puis un rire rauque. Puis la bohémienne toute entière. Cachant son trouble, elle va au devant d'Eddo, incline sa teste, pose un genou un terre avant de se relever et d'accueillir chaleureusement Eddo :

Mon Duc Eddo, quel bonheur de vous voir en ce lieu. C'est un honneur que je savoure à sa juste valeur. J'espère que votre visite n'a pas pour objet de fâcheux événements ...

Les risques étaient amoindris car elle avait veillé à toute discrétion. Mais peut estre déjà les rumeurs couraient.

Mais ne restons point là. Laissez moi vous faire découvrir le cabinet réservé aux réceptions des plus grands.
Gringoire ! Dites à vos hommes de rejoindre leur poste. Et soyez attentif ...

Ses derniers mots étaient empreint de reproche et d'ironie ; ils n'admettaient aucune réponse et son intérêt se reporta vers Eddo.

Que me vaut l'honneur de votre venue, vostre Grâce ?

Revenir en haut
Eddo Puègmirol
Duc de Canavese
Duc de Canavese

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2008
Messages: 195
Localisation: Palais ducal, soit d'Ivré, soit de Chambéry
Masculin

MessagePosté le: Sam 2 Jan 2010 - 12:57    Sujet du message: Visite d'un suzerain Répondre en citant

Comment de bien entendu c'est un accueil étrange que reçoit le duc, la tension et sensible et le pauvre homme qui le reçoit ne semble pas très bien dans ses bottes. Mais le duc ne dit rien sourit et une fois dans l'écurie répond au parole d'accueil de sa vassale.

Soyez remercier de cette accueil, cela me fait plaisir de vous voir.

La réaction de la Vassale et la question
Citation:

 J'espère que votre visite n'a pas pour objet de fâcheux événements ...



Le laisse dubitatif. En quoi viendrait-il pour une mauvaise nouvelle, est-elle au courant de son ennui? Le duc regarde Shera et se demande ce qui se sait finalement et ce qui ne se sait pas. Il répond.


Une affaire privé me mène à vous, c'est assez personnel, pouvons nous en discuter dans un endoir, plus... privé? Le duc est assez géné mais garde son contrôle et évite d'en dire plus en privé. Il en profite pour regarder l'écurie en attendant que Shera le guide vers cette salle dont elle parlait.
_________________
en deuil
Revenir en haut
Shera
Amis

Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2009
Messages: 32
Localisation: Annecy

MessagePosté le: Sam 2 Jan 2010 - 13:33    Sujet du message: Visite d'un suzerain Répondre en citant

Ce n'est pas peu fièrement que Shera traversa la grande cour aux pierres roses et au puit des mystères, avant de pénétrer dans l'immense hall.  À l'intérieur, le Duc put découvrir une décoration raffinée, harmonieuse à vous en couper le souffle. Souriante, rassurée de cette arrivée, elle l'emmena vers une cascade de marches et s'arresta enfin au second étage. Ce faisant, elle raconta :


Les gens d'icy se plaisent à raconter la légende de Pavone. On dit que les gens qui y entrent sont fascinés par cette architecture empreinte de poésie, et ses murs protecteurs qui se dressent telle une forteresse dans la moindre petite pièce, conférant ainsi un sentiment de majesté et de sécurité.Une vieille légende consiste à dire que tout ceux qui ont passés par ce château ont récolté la chance et que leur visite a eu une influence positivie sur toutes celles ayant passé quelques heures icy.J'espère vous gardez assez longtemps pour que ce soit vostre cas.
 

Veuillez me suivre, votre Grâce, c'est juste par là ; au moins, dans ce salon, nous ne saurons point dérangés et il y fait bon vivre.



 
Prenez place au plus près du feu, Mon Duc, le temps que je nous serve deux coupes et vous me raconterez donc ce qui vous mène icy.


Elle remplit puis s'en saisit, et en tendit une à Eddo en inclinant son visage. Elle prit place à sa suite, et regarda un moment les flammes danser dans la cheminée, se remettant totalement de ces émotions. Puis, elle offrit de nouveau un sourire de parade, et reprit :


Une affaire privée, disiez vous ?
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:31    Sujet du message: Visite d'un suzerain

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Terres Puègmirol dans les Royaumes Renaissants Index du Forum -> Pavone Canavese -> le Château Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com Legend Template designed by BrideXIII
Terres Puègmirol dans les Royaumes Renaissants Index du Forum FAQ Rechercher Profil S’enregistrer Groupes Membres Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion