Terres Puègmirol dans les Royaumes Renaissants Index du Forum
arrivée ducale

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Terres Puègmirol dans les Royaumes Renaissants Index du Forum -> Duché de Canavese -> Le palais ducal
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Melisende
Amis

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2009
Messages: 8
Localisation: Mosso

MessagePosté le: Mer 9 Sep 2009 - 14:38    Sujet du message: arrivée ducale Répondre en citant

La nuit mourrait doucement sur les plaines d’Orléans, loin de tout, loin de toute sa vie et de tout ce qu’elle connait. Elle y avait passé un peu de temps, mais pas trop. Les temps n’étaient pas propices au repos et la duchesse le savait bien. Elle avait donné les ordres la veille. Son fils resterait ici à Argentat et la rejoindrait plus tard quand elle aurait pris sa décision. La lune brillait encore de ses feux, l’aurore s’annonçait tout juste. Ses yeux étaient restés grand ouvert, toute la nuit. Maudite mésange !! Elles ont des avantages, celui de pouvoir communiquer rapidement, mais aussi la capacité de faire des dires bêtises rapidement. On blesse si facilement ceux à qui on tient. Et pourtant, personne ne le souhaiterait au fond.

Est-ce que Eddo le savait ? Au fond d’elle, elle ne pouvait que le croire, mais ces derniers temps étaient propices aux changements, bien trop vite et bien trop inattendus. Des choses que l’on ne pensait jamais voir changer se mettent étrangement à muter. La stabilité est une chose fragile, une balance difficile à équilibrer et pour elle, ces derniers temps, elle ne faisait que vaciller.

C’était une foule de question qui inondait ses pensés à l’annonce de nombreuses nouvelles, bien trop nombreuses et étranges, surprenantes, blessantes pour certaines, inquiétantes pour d’autres, oppressantes à souhait, et hautement démoralisatrices. Dans quelle direction le monde allait il tourner ? Comment se présenteraient les choses demain ? Devait-elle se résoudre à perdre ce qu’elle aimait ? Elle commençait doucement à se faire à l’idée, qu’auprès de certains qu’elle estimait suffisamment proche, (pour en avoir épousé un, et donner toute son amitié sans détour à un autre), il n’y avait pas de place pour ses sentiments personnels, ni pour sa douleur, ni même de place pour exprimer ce dont elle avait besoin et encore moins ses craintes.

Le duc lui avait dit assez souvent, quoi que tu dises ca ne changera rien…. Mais avait elle parlé de changer les événements ? D’empêcher quoi que ca soit ? Et s’il en était tout autrement ? Et si dans tous ces discours mal habiles, il n’y avait qu’une crainte bien dissimulée, mélangée à une pointe de jalousie. Qu’elle ne saurait exprimer elle-même. Sauf à de rares moments avec des phrases noyées dans la masse d’une conversation. Mais qui s’était un jour soucié de lui poser la question ? Qui avait pris le temps d’écouter ce qu’elle disait, de se poser cinq minutes et de chercher à comprendre pourquoi elle agissait comme ca ? Et de lui en faire part ? Bien triste réponse en son cœur, parce que à ce moment elle se résumait à personne…..

C’est donc le cœur lourd que la duchesse sortit de son lit, enfila une tenue simple de cavalier. C’est sans un bruit et sans manger qu’elle prit la direction des écuries ou son cheval était déjà sellé, à l’attendre. Une petite garde d’une dizaine d’homme chevaucherait avec elle.

Ils passèrent plusieurs jours sur les routes, presque une semaine à vrai dire avant d’atteindre la Savoie ducale. Il s’étaient à peine arrêter pour se restaurer, et que la duchesse puisse se baigner dans les rivières qu’ils croisaient.

Ivrea était enfin en vu, la fatigue se faisait sentir, des tensions dans les jambes. Le cor du château sonna, et les garde de la duchesse mirent en évidence le gonfanon. les gardes laissèrent la duchesse et ses hommes se rendre jusqu'au palais.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 9 Sep 2009 - 14:38    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
PNJ de la seigneurie
PNJ

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2008
Messages: 36
Localisation: Partout dans la seigneurie de Zumaglia

MessagePosté le: Mer 9 Sep 2009 - 19:30    Sujet du message: arrivée ducale Répondre en citant

L'été touchait à sa fin. Les premiers vent d'hiver soufflait depuis le départ du duc il y a quelques jours, comme si le duché regrettait déjà son nouveau maistre. Le palais était bien vide lui aussi. La plus part des serviteurs avaient suivit le duc dans son retour sur Chambery. Pourtant le palais n'était pas abandonné. L'intendant et une petite troup de soldat  de Zumaglia vivait au château, le gardant et faisant "tourner la barque.

C'est écrasé par la charge et les doléances sans cesse renouvelé des grandes familles canaveséennes mais aussi celles des simples gens, que se débattait l'intendant. Sans parler de rentrer les récoltes, s'assurer que les greniers étaient en état et tout le quotidiens d'une charge tellement complexe. C'est donc ainsi que le trouva un garde lui annonçant qu'un corp d'une dizaine d'homme de Mosso arrivait. L'intendant souleva sa teste hors des livres de comptes et autres parchemins étonné et se leva d'un coup.

Il marche de plus en plus vite et fini par presque courrir pour arrivé devant le détachement qui à pour point focale une dame, entourée d'une armée de gros muscle. Il fit une profnde révérence connaissant le liens qui uni son maistre à la baronne.


Baronessa, buongiurno, il duca non c'è,  pardone, le duc n'est pas là. Vous savez combien il aime voyager. Son altesse est partie depuis quelques jours. Vous auriez du vous faire annoncer, il serai assurément resté. Par contre baronessa, un messager m'a indiqué que sa grasce est sur le retour, il devrait revenir d'ici quelques jours.
_________________
Je suis le serf, le paysans, l'homme d'arme, la dame de mauvaise réputation, la villageoise, le bambin, je suis le cœur des terres Puègmirol, interagissez avec moi, mais le MJ, c'est mon seigneur et maître
Revenir en haut
Melisende
Amis

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2009
Messages: 8
Localisation: Mosso

MessagePosté le: Mer 9 Sep 2009 - 20:04    Sujet du message: arrivée ducale Répondre en citant

Le village d‘Ivrée était bien agité pour la dame, c’est au pas qu’elle avait traversé la ville au bruit des cris du marché, des insultes et de la bonne humeur. Elle avait été passé au peigne fin, sous toutes se coutures. Par les gens de canavais, riches pauvres. Un peu plu haut dans la ville, l’agitation était autre, des gardes aux couleurs de Zumaglia, supervisait la rentré des récoltes dans les greniers. C’est la que la dame se rendit compte que l’été touchait à sa fin et que l’hiver si rude dans ses contrés ne tarderait pas à arriver. Elle ne s’y entendait pas à géographie, elle ignorait si Mosso était plus haut dans les montagnes que Zumaglia ou même Ivrea. Le petit vent frais qui soufflait ne lui avait pas échappé. Elle avait été absente si longtemps, avaient il déjà commencer à entrer la récolte ? Et avaient il déjà commencé à remplir les greniers ?
 

Elle se rendit compte qu’elle était finalement arrivée devant la herse du château, elle fut accueillit par l’intendant. Qu’elle mauvaise nouvelle il lui annonça, mais cela n’était pas pour la surprendre. Elle était partit si vite, sur un coup de tête qu’elle n’avait même pas pensé à prévenir de son grand voyage. Plus d’une semaine à chevauché dans les campagnes françaises. Le duc aurait encore la une occasion de lui passé un savon. Cela dit depuis combien de temps elle ne l’avait pas vu ? Pas vu vraiment, pas entre deux portes à Chambéry ? À son accouchement peut être…..
 

Elle fit grise mine une seconde, puis s’enquit de répondre avec une voix très fatiguée.
 

Bonjour Intendant, pardonnez cette visite soudaine, j’aurais du me faire annoncer, Si sa grâce est sur le retour, auriez vous la diligence de nous installer et de prendre soin des chevaux, nous souhaiterions l’attendre.
Revenir en haut
PNJ de la seigneurie
PNJ

Hors ligne

Inscrit le: 04 Déc 2008
Messages: 36
Localisation: Partout dans la seigneurie de Zumaglia

MessagePosté le: Mer 9 Sep 2009 - 20:35    Sujet du message: arrivée ducale Répondre en citant

Baronessa, Baronessa, ma certamente, venez je vous en prit prenez donc vos quartiers.

Tout en disant ça, l'intendant appela un soldat de la main et lui parla rapidement en italien, le soldat saluat l'intendant et ce dernier dit.

Je vous pris de bien vouloir suivre ce soldat, il sera vostre ordonnance le temps que le duc arrive. Pour vos soldat ils seront loger en ville, car le palais ne peux recevoir trop de soldat.

Si vous voulez bien me pardonner je vais ordonner les preparatifs de vostre chambre et des repas.

Dans une longue révérence l'intendant se retira. Le soldat invita la baronne vers une chambre que finissait de préparer les soubrettes. C'était un appartement avec trois pièces mais manquant cruellement de meubles, vu qu'au départ du duc tout avait été emmené, mais l'on trouvait quand même un grand lit à baldaquin ainsi qu'un gros fauteuil prêt de la cheminée et une table avec un tabouret à l'italienne pour travailler. Les murs n'était pas tenturé mais blanchit à la chaux et avait des décors géométrique dans les ton ocres, les plafonds étaient moulurés de putti et de la fenestre on voyait le nord de la ville est la campagne.

Le soldat laissa passer la baronne et une fois celle-ci entré lui dit dans un très mauvais françois.


Si vous avez besoin de moi, sonnez. Soldat dans l'âme il ne s'ennuyait pas de trop de mots, il saluat d'une révérence ou se qui devait en être une pour lui et laissa la baronne prendre possession de la chambre.
_________________
Je suis le serf, le paysans, l'homme d'arme, la dame de mauvaise réputation, la villageoise, le bambin, je suis le cœur des terres Puègmirol, interagissez avec moi, mais le MJ, c'est mon seigneur et maître
Revenir en haut
Melisende
Amis

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2009
Messages: 8
Localisation: Mosso

MessagePosté le: Mer 9 Sep 2009 - 23:35    Sujet du message: arrivée ducale Répondre en citant

La dame était très fatiguée, elle s’en rendit compte quand passer la jambe au dessus de la tête de son cheval pour descendre se révéla impossible. Un de ses soldats, l’œil avisé, lui tendit les bras pour la faire descendre. Elle fut confié au soin d’un soldat qui reçu ses ordre en italien. Trop occupée à essayer de rester debout, elle ne fit pas très attention.

Suivez moi avec  mes malles je vous prie

C’est ce qu’elle dit  l’homme prêteur de bras.

Madame il y en a qu’une ….
Ah oui c’est vrai elle avait presque oublié qu’elle avait donné le autre à la mendicité du dimanche à Argentat. Elle écouta l’intendant d’une oreille distraite avant de suivre les couloirs, elle fut frapper par le manque de meuble de la demeure, est ce que dans un coup de folie, le duc aurait tout passé au fléau ?

Laissée seule, par le soldat à qui elle n’avait décroché mot, elle se mit en mode inquisition de la pièce, mais rien de ce qu’elle voulait. Il avait dit sonner ? Avec quoi ? Par chance une des soubrettes canavaise passait au même moment dans le couloir.

Mademoiselle, dit la duchesse en forçant un peu la voix, la damoiselle se présenta devant elle, dans une allure vive, elle semblait bien pressée, et surtout affolée. Elle la regarda faire, elle se tourniquait les mains comme terrifier par l’idée de se faire taper sur les doigts.

Est-ce que tout va comme vous voulez ?

Si signora,
Pourquoi avez-vous l’air apeurée ?
No, signora
Le duc est un affeux personnage hein ?

Et la ce fut l’effroie dans le regard de la dame, ce qui faillait faire rire melisende. Elle était devenue rouge de peur.


No no no signora, no parler di duca, comé ca …..

Auriez vous l’obligeance de me préparer un bain je vous prie

 Elle ne se fit pas priée pour se retirer et c'est encore plus rapidement qu'elle sortit de la piece

Peu de temps après la dame de Mosso, pu se délasser dans un bon bain, amusée de l’image que sont amis avait auprès de ses gens.
Revenir en haut
la_soubrette
PNJ

Hors ligne

Inscrit le: 10 Sep 2009
Messages: 1
Localisation: Canavese

MessagePosté le: Jeu 10 Sep 2009 - 00:51    Sujet du message: arrivée ducale Répondre en citant

Une fois dans les cuisines la soubrette pas bien vieille, pas bien bambina non plus, souffla.
C'est que la Dame la haut, elle s'en méfait comme de la peste.
La soubrette versa un bol de souplette, alors que dans les cuisines, le peut de gens resté au castel s'activait a recevoir aussi dignement que possible l'invitée, pas vraiment invitée mais qui était bien la pourtant, manquerait plus que le duc a son retour de Chambéry, croit que ses connaissances aient été mal reçue.
Elle tremblait encore quand elle s'enfourna la première cuillerée de bouillon chaud dans la bouche.


-bah t'en fais une tête la p'tite, qu'est c'ta donc a trembloter des mains comme ca, pis t'es blanche comme le linge, t'aurais pas vu le sans nom des fois la haut?

Le commis lui sourit, pendant que la soubrette avalait la souplette rapidement.
Ca lui réchauffait les entrailles, glacée qu'elle était depuis que l'autre la haut lui avait parlé.

Elle posa la cuillère de bois sur la table et regarda l'homme, aucun sourire ne vint éclairer son visage a la soubrette, elle se contenta de lui répondre dans sa langue maternelle, comme a chaque fois qu'elle avait peur ou qu'elle était en colère.

-è la Mosso, mi fa paura.
è sicuramente il suo sguardo, c'è alcuna cosa nel suo sguardo che non ha niente di dolci.
Al mio parere, nasconde bene i suoi giochi, la baronessa. è il diavolo che è in lei e che l'abito. ho sì il diavolo.
E poi ne più, non è disturbata, questo è che accusa il padrone di ciò che non occorre.
E ciò non sono buono, non bene, il Molto Alto ne potrebbe volere ha accusargli ha torto!





[C'est la Mosso, elle me fait peur.
c'est sûrement son regard, il y a quelque chose dans son regard qu'il n'a rien de doux.
À mon avis, elle cache bien son jeu la baronne. c'est le diable qui est en elle et qui l'habite. ho oui le diable, j'te dis.
Et puis elle  n'est pas gênée en plus, d'accuser le Maistre, il ne faut pas.
Et ceci n'est pas bon, le Très Haut pourrait bien lui en vouloir, c'est que ca pourrait lui causer du tord!]









Revenir en haut
Melisende
Amis

Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2009
Messages: 8
Localisation: Mosso

MessagePosté le: Jeu 10 Sep 2009 - 13:19    Sujet du message: arrivée ducale Répondre en citant

La dame tentait de se détendre mais en vain, comment expliquer ceci ? Difficile à dire. Il est parfois des choses difficiles à expliquer, qui n’ont pas de mots pour les justifier, mais le sentiment est bien la. En cette heure, elle ne se sentait ni la bienvenue, ni chez elle, ni à sa place et se demandait bien ce qu’elle foutait la ! À quoi bon …..
Toujours est il que la dame se sentait épiée, jugée, attaquée sans cesse, depuis des mois, depuis trop longtemps et même la ….. Elle ressentait comme un malaise. D’impuissance, de frustration, d’incompréhension….l'attaque rend parfoit parano, l'était elle devenu, à voir le mal partout ? à se mefier de tout ? à vivre en ayant peur de choses qui n'existent que dans sa tete ?

Elle commençait à se demander pourquoi elle était venu en ces lieux, elle n’est pas chez elle, normalement chez un ami absent, en proie à de nombreuses questions qui ne trouvent pas de réponses. Rien n’est jamais immuable, et parfois il vaut mieux accepter de se retirer que de présumer de ses forces.

C’est avec ces pensées plus qu’obscure que la dame sortit de son bain, enfila un robe de nuit et préféra faire taire ces mauvaises idées en se laissant happer par le sommeil.

Elle tombait tellement de fatigue, que cette nuit la pour une fois, elle ne fut pas en proie à insomnie ni cauchemars. C’est au petit matin sous un rayon de soleil qu’elle ouvrit les yeux. Elle traina au lit, sans bouger, perdu dans un désert aride de sable. Sans pensée à rien, ne se laissant que porter par le chant des oiseaux, regardant tel hypnotisée, le ciel bleu. Elle entendait au loin, la ville qui s’agitait, des bruits de sabot, des cris, des disputes, le bruit de cagot que l’on rentre, la vie en somme.

Devait elle seulement arrêter de se prendre la tête ?c'est donc sur un coup de tete que la dame pris ses affaires, monta sur un cheval et partit au galop. 
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:57    Sujet du message: arrivée ducale

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Terres Puègmirol dans les Royaumes Renaissants Index du Forum -> Duché de Canavese -> Le palais ducal Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com Legend Template designed by BrideXIII
Terres Puègmirol dans les Royaumes Renaissants Index du Forum FAQ Rechercher Profil S’enregistrer Groupes Membres Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion